23 mai 2015

Fausse route

Cette grande dame est là depuis un mois. «Grande dame», parce qu’elle fait partie de ces femmes qui restent un peu à part,  quelque soit leur apparence. Même au fond d’un lit, en casaque froissée, pas coiffées ni maquillées, un tuyau d’oxygène dans le nez, elles gardent un port de tête, un regard, une façon d’être qui vous met à distance. De visite en visite nous avons noué un début de relation, courtoise et pudique, dans laquelle madame T. est venue confier quelques bribes de sa vie. Face à son lit, une photo en noir et blanc,... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 13:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 mai 2015

Ne pas déranger

Les jours fériés c’est toujours particulier. Beaucoup de famille et peu de bénévoles. Je ne suis pas dans mon service, ni au même étage que d’habitude. Pas de repère, pas de visage de soignants connus. J’ai besoin d’un peu de temps pour apprivoiser l’espace avant d’entrer dans une chambre. Assise sur un banc je regarde le va-et-vient de l'étage, en attendant de me sentir prête. Prête à la rencontre, à l'écoute, prête à me risquer. Les transmissions m’ont donné quelques indications, notamment sur une femme en toute fin de vie - ici... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 17:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mai 2015

Cadeau...

Je sors de mon bénévolat après une longue journée. Il fait nuit, et froid,  et je suis fatiguée.  Certaines rencontres ont été longues, une a été éprouvante.  Je ne suis pas sûre d’avoir su trouver les mots justes, d’avoir compris la souffrance, d’avoir pu aider…  J’ai un sentiment d’inachevé. Dans le jardin, je croise une jeune femme qui s’arrête en me regardant fixement. Elle m’interpelle : -Vous êtes bénévole le vendredi n’est-ce-pas ; je voulais vous remercier » J’essaye de mettre un nom sur ce jeune et beau... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 10:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 avril 2015

Saucisson et ballon de rouge...

Des projets il en a plein la tête ... Mais pour le temps… C’est une autre histoire. Alors il faut faire des choix. Aujourd’hui, son choix c’est le marché campagnard qui s'installe à quelques rues d'ici. Il y a déjà plusieurs années que cette fête existe et pour rien au monde il ne raterait ça. C'est devenu un rituel pour lui et ses amis. Un week-end où la campagne monte à la ville, installe des tables dans la rue et fait déguster des produits du terroir. Cochonnailles et vin rouge, musique et fête… il se réjouit d’avance de ce... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 10:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 avril 2015

la valeur du temps

  Il ne parle plus. Ou si peu. J’ai déjà rencontré cet homme plusieurs fois ; de grandes discussions en petits silences… Aujourd’hui, le silence est encore plus grand. La maladie a progressé, et Monsieur P. ne trouve plus ses mots. Pourtant en  me voyant entrer dans sa chambre, il me fait un geste d’accueil ; il a envie de présence, et besoin de parler. Il a gardé le oui, le non, quelques rares mots. Et son sourire. Il a quelque chose à dire. Je suis près de lui, il tente de parler, et je tente de comprendre.... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 10:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 mars 2015

En équipe - en confiance

Réunion de transmission. Tous les soignant sont autour de la table ; l’un d’eux m'approche une chaise et se décale pour agrandir le cercle; c’est tellement agréable de se sentir accueillie, de trouver une place entre médecins, infirmiers, aide soignants, psychomotriciens parfois, kinésithérapeutes ou psychologues de temps en temps... et stagiaires. L’infirmière coordinatrice m’interpelle : - avant de commencer les trans, il faut que je te dise quelque chose ; je voulais déjà te le dire la semaine dernière et j’ai... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 09:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 mars 2015

Je ne suis pas prêt

Il est appuyé contre le mur, devant la porte d'une chambre où viennent d'entrer les soignants. Il répond à mon bonjour d'un air las, m'écoute me présenter, et très vite se met à parler, dans un flot de paroles qui s'échappent comme si elles étaient restées contenues trop longtemps. Il m'explique que sa femme est ici depuis hier, et malade depuis deux ans. Au début, la maladie les a soudés, ils étaient deux à se battre, deux à s'aimer, deux à vivre, à échanger, à faire des projets pour après, parce qu’il y aurait un après. C’était un... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 19:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 mars 2015

Pourquoi tout ce temps?

Je croise cette femme depuis déjà plusieurs semaines. Un bouquet de fleur, une tasse de thé, un petit bonjour… quelques contacts rapides et courtois, mais pas de rencontre. Toujours très droite dans son lit, ses lunettes sur le nez, un pull col roulé blanc cassé impeccable, un collier de perles … Elle a aménagé sa chambre, et a même demandé à son fils de lui apporter sa lampe de chevet dont la lumière chaude et tamisée contraste avec celle un peu crue des couloirs. Elle semble consciente que ce lieu sera le dernier. Entourée de sa... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 10:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mars 2015

Une vie d'amour

  Cet homme est revigorant. Allongé sur son lit, en pyjama et robe de chambre, ses pantoufles bien parallèles au pied de son lit, un plaid sur les pieds, un livre à la main, il m’accueille d’un geste du bras et m’invite à m’asseoir. Son bonjour est joyeux et clair. Il ne cesse de s’émerveiller ; devant ce lieu, devant le jardin fleuri, devant l’équipe soignante, si souriante, si disponible, devant les bénévoles qui lui rendent visite … et surtout devant sa vie. Une vie d’amour. Il pose son livre, se redresse un peu,... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 10:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2015

Mon temps du désert

Aujourd’hui je n’ai rien à faire. Les malades dorment, les familles sont dans les chambres, le service est calme. J’ai poussé deux portes sans succès, je n’étais pas attendue ni souhaitée. Je suis assise sur le banc, position qui m’est tellement inconfortable. Etre là sans rien faire alors que je voudrais tant apporter une présence à celui qui en manque, à celui qui attend. Mais aujourd’hui, ni manque, ni attente. Sur mon banc je reste à l’écoute. Du silence, des pas dans le couloir, des phrases échangées dont je perçois les bribes,... [Lire la suite]
Posté par Veronique_CSM à 17:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]